Analyse #11 - Jean-François Pontégnie - Les familles syriennes d’Alep abandonnées et les principes humanitaires bafoués : « Yeees ! Gewonnen ! » (T. Francken)

pontegniesL’affaire dure depuis des mois et elle concerne la délivrance de visas par les autorités belges à des ressortissants étrangers, en l’espèce des familles syriennes, contraintes de quitter leur pays pour des raisons « humanitaires ». Au centre de cet imbroglio politique, médiatique et judiciaire, un homme, M. Théo Francken, secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration avec, en soutien de première ligne, son parti, la NVA et un Gouvernement fédéral en la personne de son premier Ministre, M. Charles Michel, notamment. La presse se fait régulièrement l’écho des divers rebondissements de ce que nous conviendrons d’appeler l’« affaire des visas » et qui, au fil des jours, gagne en opacité et échappe de plus en plus à une compréhension citoyenne.

 

// Des propos de Jean-François Pontégnie, membre du Comité de rédaction d'Agir par la Culture

 

Télécharger l'analyse

Inscrivez-vous à notre newsletter

Réseaux Sociaux

Nous contacter

Présence et Action Culturelles
Rue Lambert Crickx 5
1070 BRUXELLES

02 545 79 11
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.