Campagne : A qui le tour ?

banniere fb8

 

Le Mouvement Présence et Action Culturelles et l’Association Belgo-Palestinienne ont décidé de mener conjointement une campagne d'information et de sensibilistion, afin de dénoncer l’usage abusif des détentions administratives par les autorités israéliennes en Palestine occupée. Cette politique israélienne vise à briser toute résistance du peuple palestinien face à l’occupation et à détricoter le tissu familial et social palestinien. De nombreux rapports d’organisations internationales attestent qu’Israël utilise la détention administrative comme moyen de punition collective, ce qui est en contravention avec le droit international. 

 

Si la détention administrative est normalement autorisée dans des cas spécifiques, son utilisation systématique et abusive par les autorités israéliennes sort de tout cadre légal. Les Palestiniens peuvent en effet être emprisonnés pour une période de six mois, renouvelable indéfiniment, sans qu’aucune charge n’ait été portée contre eux, sans qu’ils aient accès à leur dossier et sans qu’un procès ne soit tenu. Le plus souvent, le Palestinien détenu administrativement l’est sur la base de preuves « secrètes », connues des seules autorités militaires. Ces « preuves » ne sont accessibles ni au détenu ni à son avocat. La torture et les châtiments corporels sont couramment utilisés pour obtenir des aveux permettant d’inculper le détenu. D'ailleurs, lorsqu’elle est d’une durée excessive ou qu’elle est renouvelée à plusieurs reprises, la détention administrative constitue un traitement cruel, inhumain et dégradant, en raison de son caractère arbitraire et de l’angoisse profonde que cela suscite chez le détenu. Une ordonnance de détention administrative peut être en effet renouvelée le jour même de son expiration sans que le détenu en soit ne serait-ce qu’informé au préalable. Aujourd’hui, plus de 700 Palestiniens – femmes, hommes et enfants - subissent cette forme de détention inacceptable. 

 

image fb profilNous demandons qu’il appelle les Autorités israéliennes à cesser d’y recourir et qu’il exige la libération immédiate de tous les prisonniers en détention administrative, en particulier les enfants, ainsi que celles et ceux arrêtés dans l’exercice de fonctions liées à la poursuite de projets financés par la Coopération Belge au Développement. À défaut d’une libération immédiate, exiger la tenue d’un procès équitable sur base d’une infraction reconnue par le droit international.

 

Pour aller plus loin... 

 

  • téléchargez la brochure explicative de la campagne, en cliquant ici
  • faites pression sur vos députés de la Commission des Relations Extérieures de la Chambre, en cliquant ici
  • demandez la libération de Mohammed Abu Sakha, artiste de l'Ecole de Cirque Palestinien, détenu administrativement depuis le 14/12/2015, en cliquant ici
  • la page Facebook de la campagne, en cliquant ici

 

 

 

  • Analyse #13 - Marc Sinnaeve - Le temps des humiliations flamandes

    sinnaeveEn se disant foncièrement belges et partisans d’une Belgique unie et solidaire, nombre de francophones ignorent, en toute bonne foi, qu’ils ne parlent pas de la même Belgique ni du même rapport à celle-ci que leurs compatriotes flamands : celle qui, pour eux, fait figure de « mère-patrie » est aussi celle qui, dès l’indépendance, a abandonné à leur sort ses enfants flamands en choisissant le français pour seule langue officielle. C’est là le terreau du clivage opportunément appelé « centre – périphérie », bien qu’il soit souvent ramené à de simples « querelles linguistiques Nord-Sud ». Il y est bien question de langues, certes, mais aussi de domination socioculturelle et de rapport de classes.

    Lire la suite

Avec le soutien de

150px Logo federation wallonie bruxelleslogo wallonie definitifLoterie Nationale 3 ans site e lottosponsor logo region bruxelles capitale 200x200logo drapeau fse

Inscrivez-vous à notre newsletter

rencontres-débats

midiâc

Découvrez notre chantier

logo boussole

Campagne actuelle

couve 1
 

Campagnes précédentes

image fb profil
 

Nouvelle publication

CEP 51 couverture s
Le droit à l'habitat, une priorité sans appel
(Cahier de l'Education permante n°51)

Ecrivains Publics

149545 102067123198829 5841012 n

Rencontres PhilO

Réseaux Sociaux

Nous contacter

Présence et Action Culturelles
Rue Lambert Crickx 5
1070 BRUXELLES

02 545 79 11
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.