Vous êtes ici : AccueilPublicationsHors-Série des Cahiers de l'Education permanente

docteur georges"... Voilà plus de trente ans, en octobre 1976, lorsque je succédais à Georges Vandensavel comme tête de liste socialiste, que j'étais impressionné - et je le dis lors d'une réunion tenue au Marché aux Toiles dont Georges Brenez est peut-être le seul témoin notoire toujours présent - que la position du parti socialiste athois ne cessait de se dégrader dangereusement au fil des rendez-vous électoraux. Il me semblait qu'il fallait rompre, sûrement pas avec un homme mais avec un pratique trop tournée vers l'intérieur, et peut-être trop hermétique à certains enjeux décisifs de tranformation de la ville ... " Guy Spitaels, Ministre d'Etat.

 

Table des matières de l'ouvrage

 

memoire grand rue"... la Ducasse de la Grand'Rue, c'est avant tout un patchwork d'émotions et de clichés qui me restent gravés dans mon esprit, c'est tous ces gens que j'ai appris à connaître, à apprécier et avec qui j'ai partagé tant de joies... Qu'on ne s'y trompe pas, la Ducasse de la Grand'Rue, c'est trente ans de nos vies, avec ses hauts mais aussi ses bas... "

 

Table des matières de l'ouvrage

 

allendeSalvador Allende est âgé de 27 ans lorsqu'il devient franc-maçon, suivant une tradition familiale qui remonte à son grand-père paternel. Tout comme lui, il décide de lutter et de risquer sa vie pour son pays. L'ouvrage de Juan Gonzalo Rocha nous relate le destin extraordinaire de ce médecin, officier de la cavalerie, fondateur du parti socialiste chilien et homme d'Etat. Il nous livre en exclusivité le texte prémonitoire que le futur président prononce devant ses frères de la Grande Loge du Chili. Fort de quatre ans d'enquête, l'auteur tente de découvrir le rôle de la franc-maçonnerie dans la vie politique du président. A-t-il cherché le soutien des francs-maçons lorsqu'il gouvernait le pays ? Etait-il maçon avant tout ? Etait-il socialiste avant tout ? Ce livre renouvelle la vision de l'homme, du maçon, de ses engagements, tant philosophiques que politiques, et rappelle les principes pour lesquels il était prêt à mourir : liberté, égalité, fraternité. 

 

Table des matières de l'ouvrage

 

securité socialeSi rien n'est fait, le déficit de la sécurité sociale atteindra, les années à venir, quatre milliards d'euros. Et pourtant, les dernières décennies, beaucoup de personnes ont vu leur situation sociale se dégrader. Des temps difficiles s'annoncent en Belgique ; nous sommes arrivés à un croisement. Le budget de l'état présente un déficit annuel de 20 milliards d'euros, la spéculation financière a causé une flambée du chômage et à cela s'ajoute le défi du vieillissement de la population. Pour faire face, demain encore, aux risques de la vie comme la maladie ou le chômage, il est indispensable que l'édifice de la sécurité sociale fédérale soit sauvegardé. En effet, sans notre sécurité sociale, plus d'un quart des Belges seraient plongés dans la pauvreté. La solidarité est et reste le principe de base pour une société chaleureuse. Il s'agit d'un choix de société. Une choix que le futur gouvernement fédéral devra faire. Ce livre contribue à une meilleure compréhension de la sécurité sociale, tout en formulant; au travers d'une approche syndicale, des propositions d'économies et d'améliorations. 

 

Table des matières de l'ouvrage

 

marche edition 2"Ceux qui liront ces pages rédigées avec la rage et l'intelligence d'un citoyen engagé se persuaderont que le consentement à la dictature des marchés est parfaitement évitable. Ils comprendront qu'il n'y a pas de fatalité du dos courbé et ils se convaincront que la vie peut reprendre le dessus s'ils le veulent vraiment. Si l'auteur fait front, si d'autres citoyens participent à son combat, si le mouvement de résistance s'amplifie et gagne petit à petit les couches les moins "politisées" de la population, le rapport de forces finira par s'inverser. " Elio Di Rupo

 

"En rassemblant un paquet de faits et de problèmes, j'ai voulu montrer qu'il y a une cohérence entre les solutions que proposent les quatre courants d'opinion qu'on reconnaît généralement comme progressistes : les courants socialiste, envrionnementaliste, altermondialiste, fédéraliste. Ce qu'ils ont en commun, c'est de réagir contre le "tout au marché" et surtout contre le "tout au marché financier", cette dérive qui nous mène vers plus de pauvreté et d'exclusion chez nous, vers des inégalités encore plus criantes entre le nord et le grand sud, vers une dégradation non contrôlée de l'environnement planétaire, et finalement à la guerre du nord contre le sud." Jacques Defay

 

Table des matières de l'ouvrage

 

marche edition 1"Ceux qui liront ces pages rédigées avec la rage et l'intelligence d'un citoyen engagé se persuaderont que le consentement à la dictature des marchés est parfaitement évitable. Ils comprendront qu'il n'y a pas de fatalité du dos courbé et ils se convaincront que la vie peut reprendre le dessus s'ils le veulent vraiment. Si l'auteur fait front, si d'autres citoyens participent à son combat, si le mouvement de résistance s'amplifie et gagne petit à petit les couches les moins "politisées" de la population, le rapport de forces finira par s'inverser. " Elio Di Rupo

 

"En rassemblant un paquet de faits et de problèmes, j'ai voulu montrer qu'il y a une cohérence entre les solutions que proposent les quatre courants d'opinion qu'on reconnaît généralement comme progressistes : les courants socialiste, envrionnementaliste, altermondialiste, fédéraliste. Ce qu'ils ont en commun, c'est de réagir contre le "tout au marché" et surtout contre le "tout au marché financier", cette dérive qui nous mène vers plus de pauvreté et d'exclusion chez nous, vers des inégalités encore plus criantes entre le nord et le grand sud, vers une dégradation non contrôlée de l'environnement planétaire, et finalement à la guerre du nord contre le sud." Jacques Defay

 

Table des matières de l'ouvrage

 

Réseaux Sociaux

Nous contacter

Présence et Action Culturelles
Rue Lambert Crickx 5
1070 BRUXELLES

02 545 79 11
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.