Analyses

2018

Analyse #12 – Jean-François Pontégnie – De l’animal à la chose: petite histoire d’une réification

Categories : 2018, Analyses
pontegnies

Les bêtes semblent s’être évaporées : devenues machines, elles sont des centaines de millions – rien qu’en Belgique – à se rendre, invisibles, du hangar à l’abattoir avant de terminer, découpées, dans des barquettes plastifiées disposées dans d’interminables rayonnages, dont chaque détail esthétique a été soigneusement étudié. Il semble ne plus rester grand-chose de l’animal, progressivement transformé en pure marchandise, en « fétiche » dérobant au regard et à l’intelligence toute la complexité de notre rapport à l’animalité. Retour sur un processus de réification…

Lire la suite »

Analyse #11 – Jean-François Pontégnie – Avec ou sans viande ? Ce n’est pas (vraiment) la question

Categories : 2018, Analyses
pontegnies

Le dernier « scandale sanitaire » en date, portant encore et toujours sur la production de viande, nous contraint à nous pencher sur la sortie de ce qui est une crise structurelle du secteur. Une occasion d’examiner trois propositions alternatives. Si le discours du « bien-être animal » nous paraît aujourd’hui fort compromis (dans tous les sens du termes), les voix qui s’élèvent en faveur d’une polyculture-élevage d’un côté et du véganisme de l’autre semblent plus en phase avec les nécessités écologiques actuelles. Le problème étant que les militants des deux tendances se regardent en chiens de faïence, quand ils ne s’invectivent pas. Est-ce bien utile, ou même : n’est-ce pas irresponsable, quand l’heure est à la lutte, qui s’annonce plus que difficile ?

Lire la suite »

Analyse #10 – Sarah de Liamchine – L’Etat social actif comme source de tous nos mots ?

Categories : 2018, Analyses

Régulièrement critiquée et pointée du doigt dans les médias ou la sphère politique, la novlangue décrit une série de pratiques langagières qui permettent tantôt d’atténuer une réalité ou un fait, tantôt d’exercer une réelle manipulation de masse basée sur le changement des représentations et de sens. Ces mots, qui changent nos pratiques autant que notre vocabulaire, s’immiscent également dans le quotidien d’organisations socioculturelles. Outre le langage managérial, une des grandes sources du nouveau vocable provient des politiques de l’État social actif menées en Belgique ces dernières décennies. Mesures et discours dont le secteur associatif militant se méfie pourtant fortement.

Lire la suite »

Analyse #09 – Olivier Starquit – Les mots importent

Categories : 2018, Analyses
1929174 1135253740997 45510 n

« Les mots peuvent être comme de minuscules doses d’arsenic : on les avale sans y prendre garde, ils semblent ne faire aucun effet et voilà qu’après quelque temps, l’effet toxique se fait sentir ». Cette citation de l’analyste du discours nazi Victor Klemperer nous rappelle que les mots, utilisés quotidiennement peuvent avoir une importance déterminante sur le long terme dans la manière de construire notre univers social et de désigner les rapports politiques. Et qu’il est dès lors indispensable de déterminer la riposte à développer dans ce combat sémantique, bien avant que les mots du pouvoir nous empêchent la critique.

Lire la suite »

Analyse #08 – Gauthier Chapelle – La nature : un fabuleux laboratoire technique et éthique

Categories : 2018, Analyses

Gauthier Chapelle est ingénieur agronome et docteur en biologie. Ses réflexions sont particulièrement originales et novatrices. Sur le plan pratique, au travers du biomimétisme, car il démontre, à l’aide de nombreux exemples, comment le laboratoire de la nature peut être un modèle, même pour résoudre des problèmes technologiques très pointus. Sur le plan éthique, car, avec Pablo Servigne, il contredit le mythe dominant d’une nature et de relations humaines fondées sur la compétition et la concurrence, au profit des mécanismes de la solidarité et de l’entraide, véritables matrices des écosystèmes et des sociétés depuis la nuit des temps.

Lire la suite »

Analyse #07 – Jean-François Pontégnie – La lutte pour les mots : la proie pour l’ombre ?

Categories : 2018, Analyses
pontegnies

Les mots en eux-mêmes ne sont rien, les situations d’énonciation font tout. Les conditions de production d’énoncés et, partant, de discours idéologiques, sont les seules qui vaillent d’être considérées et contre lesquelles il vaut de se battre. Ainsi qu’en témoigne douloureusement la crispation sur le vocable « cotisation » (sociale), à se replier sur les mots, à la limite sur le discours, la gauche ne réinvente-t-elle pas le moulin à prières, dont l’efficacité sociale demeure douteuse ?

Lire la suite »

Analyse #06 – Jean-François Pontégnie – « Désarmer les marchés » : l’éditorial d’Ignacio Ramonet fête ses 20 ans. Et alors ?

Categories : 2018, Analyses
pontegnies

En décembre 1997, Ignacio Ramonet, alors directeur du Monde Diplomatique, publiait un article intitulé « Désarmer les marchés ». Convient-il de fêter cet anniversaire ou faut-il plutôt se déso-ler et, comme Paul Nizan, proclamer « je ne laisserai personne dire que c’est le plus bel âge de la vie » ? Vingt ans après l’appel d’Ignacio Ramonet, où en est « le désarmement du pouvoir des marchés financiers » – un « chantier civique majeur », qu’en est-il « de l’exigence démocratique minimale » que serait la taxation, « exactement au même taux que les revenus du travail », des revenus finan-ciers ?

Lire la suite »

Analyse #05 – Marc Sinnaeve – Carrefour : et voilà pourquoi, madame, votre gouvernement est muet…

Categories : 2018, Analyses
sinnaeve

À Bruxelles, plusieurs milliers de personnes s’organisent au sein de la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés, pour réintroduire des espaces d’hospitalité là où l’hostilité institutionnelle semble s’ériger en politique officielle. Mouvement solidaire et indépendant, la Plateforme se profile comme un acteur toujours plus présent dans le « dossier » migratoire en se muant peu à peu en lobby. Se voulant apolitique, il réussit à mobiliser au-delà de son espace d’engagement concret. Comment nommer ce phénomène? Comment qualifier l’action et ses enjeux ?

Lire la suite »

Analyse #04 – Marc Sinnaeve – Carrefour : et voilà pourquoi, madame, votre gouvernement est muet…

Categories : 2018, Analyses
sinnaeve

Cette fois, c’est Carrefour. À chaque annonce d’une fermeture ou d’une restructuration importante d’une filiale de multinationale (Arcelor, Ford, Carrefour, Delhaize, Caterpillar, ING…), c’est le même exercice obligé. Les témoignages d’indignation ou d’étonnement auxquels se livrent chefs de gouvernement et ministres de l’Economie, constituent, déplore-t-on consensuellement (intéressés compris), la marque de l’impuissance des pouvoirs publics confrontés aux décisions des firmes transnationales d’ajuster la voilure aux « évolutions du marché » (comprendre : les reculs de la firme face à la concurrence). La marge de manœuvre du politique se résumerait, en général, à des mesures d’accompagnement social des travailleurs licenciés et à l’adaptation à la loi économique de la « destruction créatrice » (d’emplois).

Lire la suite »

Analyse #03 – Laurence Rosier – Développer une éthique langagière face à l’insulte

Categories : 2018, Analyses
rosier

Professeure de linguistique à l’ULB, Laurence Rosier s’est spécialisée dans l’étude de l’insulte. Elle est également curatrice de l’exposition « Salope! et autres noms d’oiselles » et a publié «Petit traité de l’insulte» ainsi que «De l’insulte… aux femmes », ouvrage sorti récemment qui ajoute une dimension féministe à ses analyses. Retour sur ces insultes dont les mécanismes assignent une identité à l’insulté et qui peuvent être, suivant les contextes, vectrices de discrimination.

Lire la suite »