Publications

Analyses

Analyse #25 – Jean Cornil – Jeux et enjeux de la « baballe » : ballon en or et mauvaise passe

Categories : 2018, Analyses
cornil

En général je délaisse le ballon, le week-end sportif, la fièvre des supporters et la ferveur avinée. Mais, tous les quatre ans, je me surprends à endosser, crescendo durant un mois, le maillot de l’amateur de foot, m’identifiant à telle équipe, amusé des rugissements et des déguisements des «aficionados», indigné par une «faute» d’arbitrage, dissertant sur les tactiques des coachs et toujours fasciné par le nombre de drapeaux aux fenêtres. Puis, l’euphorie de la finale retombée, je retourne à mes occupations avec, en tête, la formule, en soi idiote, de Winston Churchill à qui l’on demandait le secret de sa bonne santé : « No sport » avait répondu le Premier Ministre britannique.

Lire la suite »

Analyse #24 – Mickaël Correia – Une histoire du foot par en bas

Categories : 2018, Analyses

Le journaliste indépendant français Mickaël Correia a signé une passionnante Histoire populaire du football qui redonne corps à l’autre histoire du football, celle qui n’est pas écrite par les institutions du foot-business comme la FIFA ou les fédérations nationales. Une histoire « par en bas » du football, à la fois dans sa pratique et dans le spectacle qu’il donne à voir. Le livre tente de dégager enjeux de luttes contenus dans ce qui constitue en réalité un véritable espace politique. Le football est en effet aussi un creuset des résistances face à l’ordre établi. Et une arme, en tout cas un instrument d’émancipation, pour tous les groupes sociaux qui ont été opprimés à travers l’histoire comme les ouvriers, les femmes, les colonisés…

Lire la suite »

Analyse #23 – Valentine Bonomo – Football féminin, reprise de volées sexistes et passements de genre

Categories : 2018, Analyses

Le football fait encore partie de ces sports considérés comme masculin. Et pourtant. Non seulement les femmes jouent au foot, mais de plus en plus de femmes jouent au foot et s’en réapproprient les codes. Bousculant les habitudes, le terrain devient aussi, et quelques fois malgré les joueuses, un espace de définition de ce que c’est que la féminité. Souvent loin des considérations féministes mais jamais très distant des dérives sexistes, l’existence du football féminin suffit-elle à remettre en question nos normes de genre ?

Lire la suite »

Analyse #22 – Marc Sinnaeve – Les ravages du tropisme élitiste de l’égalité des chances

Categories : 2018, Analyses
marc sinnaeve

En troquant la priorité des luttes sociales contre celle des questions sociétales, écrit le philosophe Jean-Claude Michéa dans Notre ennemi le capital, la gauche donne l’impression d’abandonner la « cause du peuple » au profit de la cause des minorités. Principalement aux yeux de ceux qui éprouvent le plus durement les effets de la mise en concurrence de tous contre tous dans le marché global. C’est un des effets secondaires du principe d’égalité des chances comme nouveau modèle de la justice sociale.

Lire la suite »

Analyse #21 – Pierre Lempereur – Capoeira et résistance infrapolitique

Categories : 2018, Analyses

Devenue progressivement symbole de l’identité afro-brésilienne, la capoeira trouve ses sources dans l’esclavage au 16e siècle. Elle est aujourd’hui pratiquée dans les académies, mais aussi sur les plages, par plus de 80 % de la population brésilienne. Le cercle de capoeira (la « roda ») est inscrit depuis 2014 sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’Unesco. Elle s’est également aujourd’hui très largement diffusée depuis le Brésil vers le reste du monde. À côté de cette reconnaissance et de sa pratique de masse, la capoeira possède une portée politique insoupçonnée et constitue un exemple notable de « ruses du dominé ». Détour par l’expérimentation et l’analyse anthropologique de James C. Scott pour rendre compte de cette lutte politique discrète.

Lire la suite »

Analyse #20 – Jean-François Pontégnie – La violence du quotidien

Categories : 2018, Analyses
pontegnies

Nous nous livrons ici à un petit exercice de lecture – et, surtout, de relecture – des «nouvelles» du 5 juin 2018. Précisons que la date a été choisie aléatoirement et que c’est hélas tous les jours que nous pourrions nous livrer à cet exercice d’arrêt sur image (ou sur textes) que, pris dans le continuum de l’actualité, nous omettons le plus souvent. Bien trop souvent en tout cas pour nous apercevoir que la violence, qui « reste largement déniée », nous tient fermement en ses rets serrés. Quelles que soient la journée ou la Newsletter retenues, l’exercice tend en tout cas à mettre en pièces « l’idée que la violence dans son ensemble aurait été endiguée ».

Lire la suite »

Analyse #19 – Jean-François Pontégnie – De nouveaux espaces de contestation ? Retour sur le 1er mai parisien de 2018

Categories : 2018, Analyses
pontegnies

Les mouvements sociaux sont depuis fort longtemps écartelés entre le réformisme et la radicalité. Il apparaît que lors de la journée du 1er mai 2018, ce « vieux » débat s’est inscrit dans l’espace, puisque la manifestation institutionnelle est restée à quai (ou presque) tandis que, comme un écho aux expérimentations des ZAD, se déployait un cortège plus radical, dont la «diversité des tactiques» s’est trouvée (quasi) unanimement condamnée et que fleurissaient les appels à la répression. Il nous a semblé intéressant de revenir sur la façon dont se sont déroulés les événements et, avec le recul nécessaire, de nous demander s’il l’on ne pouvait pas voir dans le cours actuel de la reconfiguration des luttes un monde en cours d’invention, perpétuelle espère-t-on, et porteur d’espoir…

Lire la suite »

Analyse #18 – Jean-François Pontégnie – Le capitalisme populaire ? L’oxymore au service de la prestidigitation néo-libérale

Categories : 2018, Analyses
pontegnies

Dans un discours d’une heure trente, le lundi 9 juillet 2018, M. Macron, président de la République française, présentait « ses priorités pour l’année à venir ». Nous n’avons pas manqué d’être frappés par le fait qu’au cours de son allocution M. Macron a plaidé en faveur d’un « capitalisme populaire retrouvé ». Il est apparu utile de revenir sur cet oxymore (doublé d’une contre-vérité historique), d’une part parce qu’il est étonnant, mais sans doute révélateur d’un certain état de l’époque, que puisse être passée relativement inaperçue une telle énormité. D’autre part, parce qu’elle nous donne l’occasion d’énoncer quelques données que nombre d’« observateurs » (on parle de la presse) ont pour le coup perdu de vue…

Lire la suite »

Analyse #17 – Jean-François Pontégnie- Tactiques contre stratégies (les black blocs et la contestation institutionnalisée)

Categories : 2018, Analyses
pontegnies

L’institutionnalisation des mouvements protestataires (altermondialistes, environnementaux, syndicaux ou sociaux) est un processus objectif et objectivable. Leur volonté de perdurer – dans le champ contestataire qui est le leur – les conduit à adopter des stratégies, c’est-à-dire à saturer leur espace propre de leur discours, de leur logique, de leurs pratiques… Ce qui ne va pas sans susciter des paradoxes, qui vont du financement et de l’organisation fortement hiérarchisée des dits mouvements au couplage, au moins temporaire, avec les instances stratégiques contestées. Comme lors de la préparation des actions de contestation, lorsque se déroule cette étrange opération conjointe de quadrillage sécuritaire de l’espace par les services d’ordre des uns et par les forces de l’ordre des autres. Pourtant, continûment, quelque chose, une part d’insaisissable, continue de s’échapper, de fuir. Ce sont les tacticiens, les « sauvages », qu’il faut sans doute écouter pour ce qu’ils disent, dans leur langue souvent étrange : que l’on peut encore respirer un parfum d’espoir ?

Lire la suite »

Analyse #16 – Philippe Blanchet – Le plurilinguisme est une caractéristique de l’humanité

Categories : 2018, Analyses

Face aux hégémonies ou aux tentations monolingues, le sociolinguiste Philippe Blanchet pointe la nécessité de défendre et développer le plurilinguisme, l’idée qu’il faut accepter comme normal le fait de parler plusieurs langues, et pas seulement les langues de prestige comme l’anglais ou le français, toutes deux fortement hégémoniques. Cet entretien est aussi l’occasion d’examiner notre rapport à l’anglais, son rôle et ses usages sociaux et les moyens d’atteindre une véritable diversité linguistique.

Lire la suite »