Régionale : Mons-Borinage

  • Marie-Noelle Demoustiez – Animatrice – coordinatrice – courriel
  • Françoise Belot- Animatrice inter-régionale – courriel

Présence et Action Culturelles est un mouvement d’éducation permanente et populaire reconnu par le Ministère de la culture de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Socialiste et laïque, PAC promeut et défend la justice sociale, l’égalité, la solidarité et la fraternité.

Espace d’expression, de création et de diffusion, PAC se définit comme un mouvement culturel. C’est à ce titre, qu’il a choisi d’agir par la culture… pour développer chez les citoyennes-citoyens des capacités d’analyse critique de la société, de son fonctionnement, des inégalités qu’elle renforce et /ou provoque.

Emanciper individuellement et collectivement, développer la mobilisation citoyenne, lutter contre toutes les formes de discriminations et promouvoir la diversité et la solidarité.

Ecrire, cela s’apprend et se pratique. La maîtrise de l’écrit est donc intimement liée aux conditions d’existence de chacun.e. C’est pour lutter contre cette forme d’inégalité que PAC a créé un dispositif de formations d’écrivain public et un réseau de permanence d’écrivain public.

En tant qu’acteur d’éducation permanente, la régionale PAC de Mons-Borinage s’engage également dans des actions collectives avec l’écriture comme support d’animation.

Nous organisons également des permanences, où nous offrons un soutien gratuit et confidentiel à la rédaction de courriers administratifs ou privés.

// plus d’informations sur le blog des Ecrivains Publics de Mons-Borinage

LES PERMANENCES – INFOS PRATIQUES

Colfontaine

Guichet social
Place de Wasme 29/1
7340 Colfontaine

  • Contact : Monsieur Alain LHOIR
  • Permanences les 1ers et 3es jeudis du mois
Dour

Bibliothèque communale de Dour
Grand-Place, 1
7370 Dour

  • Contact : Bruno Deroubaix
  • Permanences : de 9h à 12h, 2e et 4e jeudi du mois
  • Renseignement : 065 /76.18.46
Frameries

Bibliothèque communale de la Bouverie
Rue de la Libération 40B
7080 La Bouverie

  • Contact : Marie-Claire Toubeau : 0476/68.59.01
  • Tous les mardis de 14h30 à 17h30, UNIQUEMENT sur rendez-vous.
  • Reméditation en mathématique pour l’enseignement secondaire, les mercredis de 14h à 17h45.
Mons

Prison
Boulevard Winston Churchill 24
7000 Mons

  • Contact : Paul Hubert – Bernadette Joris
  • Permanence deux fois par mois

Espace Biblio+ (Bibliothèque & EPN Mons)
Rue de la Seuwe 24 (îlot de la Grand-Place)
7000 Mons

  • Contact : biblio.mons@ville.mons.be – 065/56.26.70
  • Permanences : mercredis (10h à 12h) et vendredis (14h30 à 17h) – hors vacances scolaires
Saint-Ghislain

Administration communale – Service d’Action sociale
Rue de Chièvres, 17
7333 Tertre

  • Roland Maury – 0496/97.62.93 – roland.maury2@gmail.com
  • Tous les 1ers lundis du mois de 9h30 à 11h30 ou sur rendez-vous

Maison de l’emploi
Grand-Place
7333 Tertre

  • Roland Maury – 0496/97.62.93 – roland.maury2@gmail.com
  • Tous les 3èmes lundis du mois de 9h à 11h ou sur rendez-vous
Soignies

Centre d’Art et de Culture (1er étage)
Rue de la Régence 23
7060 Soignies

Sous Influence(s) ?
Petit guide de survie en territoire médiatique

En pleine mutation technologique, les médias jouent un rôle chaque jour plus important tant en matière d’information et de communication que de loisir et d’éducation. Presse, cinéma, radio, télévision, internet : tous ces moyens permettent de multiplier les échanges. Pour le meilleur, mais aussi pour le pire… Les médias constituent-ils vraiment un quatrième pouvoir ? Soumis aux lois de l’économie marchande, ne deviennent-ils qu’un repère pour les stéréotypes les plus courants, y compris dans les discours politiques ou dans la publicité ? Quels sont les impacts des nouvelles technologies dans notre vie de tous les jours ? Bref, comment les médias se comportent-ils aujourd’hui et comment nous comportons nous par rapport à eux ? C’est pour essayer de répondre à ces questions que différents partenaires associatifs se sont mis autour de la table pour réaliser ce «petit guide de survie en territoire médiatique ». En effet, différentes personnes nous témoignaient de la difficulté d’aborder des sujets comme le fonctionnement des réseaux sociaux ou la diffusion des « complots » sur internet. De plus, ces dernières années et comme d’autres associations, nous avons été fort sollicités pour intervenir sur la question des préjugés sur les migrants.

Télécharger la brochure