Analyse#26 – Marc Sinnaeve – Le modèle social-démocrate, ou le pouvoir de politique

Categories : 2012, Analyses
sinnaeve

Plus qu’une période économique et sociale faste, survenue dans des circonstances historiques particulières, le modèle social belge correspond à une construction profondément politique. Il  n’a rien de providentiel, comme le laisse entendre la formule d’Etat-providence pour qualifier l’intervention de l’Etat dans les questions économiques et sociales. Celle-ci est marquée par la prégnance du projet social-démocrate . Les organisations syndicales et les partis socialistes ou sociaux-démocrates constituent des forces influentes, un peu partout en Europe, à cette époque et jusqu’à la fin des années 1970. La nouvelle hiérarchie des forces et des valeurs qui s’instaure dans la société d’après-guerre va renforcer la démocratie et accroître l’adhésion des populations au régime politique. Inscrite dans le cadre du compromis social-démocrate,  la réalisation effective et à large échelle des objectifs de prospérité économique, de sécurité d’existence pour tous les travailleurs, et de réduction des inégalités  a garanti, à son tour, la stabilité et la forte légitimité du pacte politique « en une sorte de ’’cercle vertueux’’ de la démocratisation politique, économique et sociale. »

 

Une analyse de Marc Sinnaeve – Professeur de journalisme à l’IHECS et Militant PAC

 

Télécharger l’analyse