Publications

Analyses

Analyse #03 – Jean-François Pontégnie – Nouveaux mouvements sociaux : le retournement des stéréotypes

Categories : 2019, Analyses
pontegnies

Bien que toutes les études tendent à prouver le contraire, les populations les plus appauvries sont souvent perçues par les tenants de l’écoresponsabilité comme le coeur de cible des populations dont il faudrait « changer les comportements » qui nuisent à l’environnement et à eux-mêmes. Ainsi, en matière de consommation, ils pollueraient sans s’en faire en roulant au diesel ou en prenant les avions lowcost, ils consommeraient et mangeraient n’importe comment et à outrance pendant que les écocitoyens vertueux réaliseraient tous les efforts vers la transition énergétique et alimentaire qui sauvera la planète. Rencontre avec Christine Mahy, directrice du Réseau wallon de lutte contre la pauvreté, autour de ces représentations des pauvres et de l’écologie. Pour voir ce qu’il y aurait à changer, dans notre manière d’aborder la question et dans nos pratiques, pour aider à la revendication des droits et la mise en place d’une écologie plus populaire, plutôt que de participer à la culpabilisation des pauvres.

Lire la suite »

Analyse #02 – Bruno Frère – « Les États récoltent aujourd’hui les violences qu’ils ont semées »

Categories : 2019, Analyses

Bien que toutes les études tendent à prouver le contraire, les populations les plus appauvries sont souvent perçues par les tenants de l’écoresponsabilité comme le coeur de cible des populations dont il faudrait « changer les comportements » qui nuisent à l’environnement et à eux-mêmes. Ainsi, en matière de consommation, ils pollueraient sans s’en faire en roulant au diesel ou en prenant les avions lowcost, ils consommeraient et mangeraient n’importe comment et à outrance pendant que les écocitoyens vertueux réaliseraient tous les efforts vers la transition énergétique et alimentaire qui sauvera la planète. Rencontre avec Christine Mahy, directrice du Réseau wallon de lutte contre la pauvreté, autour de ces représentations des pauvres et de l’écologie. Pour voir ce qu’il y aurait à changer, dans notre manière d’aborder la question et dans nos pratiques, pour aider à la revendication des droits et la mise en place d’une écologie plus populaire, plutôt que de participer à la culpabilisation des pauvres.

Lire la suite »

Analyse #01 – Marc Sinnaeve – Gilets jaunes et médias : la contestation sauvage de l’ordre narratif

Categories : 2019, Analyses
marc2

Bien que toutes les études tendent à prouver le contraire, les populations les plus appauvries sont souvent perçues par les tenants de l’écoresponsabilité comme le coeur de cible des populations dont il faudrait « changer les comportements » qui nuisent à l’environnement et à eux-mêmes. Ainsi, en matière de consommation, ils pollueraient sans s’en faire en roulant au diesel ou en prenant les avions lowcost, ils consommeraient et mangeraient n’importe comment et à outrance pendant que les écocitoyens vertueux réaliseraient tous les efforts vers la transition énergétique et alimentaire qui sauvera la planète. Rencontre avec Christine Mahy, directrice du Réseau wallon de lutte contre la pauvreté, autour de ces représentations des pauvres et de l’écologie. Pour voir ce qu’il y aurait à changer, dans notre manière d’aborder la question et dans nos pratiques, pour aider à la revendication des droits et la mise en place d’une écologie plus populaire, plutôt que de participer à la culpabilisation des pauvres.

Lire la suite »

Analyse #32 – Christine Mahy – « Les pauvres sont dans la simplicité obligatoire »

Categories : 2018, Actualités, Analyses

Bien que toutes les études tendent à prouver le contraire, les populations les plus appauvries sont souvent perçues par les tenants de l’écoresponsabilité comme le coeur de cible des populations dont il faudrait « changer les comportements » qui nuisent à l’environnement et à eux-mêmes. Ainsi, en matière de consommation, ils pollueraient sans s’en faire en roulant au diesel ou en prenant les avions lowcost, ils consommeraient et mangeraient n’importe comment et à outrance pendant que les écocitoyens vertueux réaliseraient tous les efforts vers la transition énergétique et alimentaire qui sauvera la planète. Rencontre avec Christine Mahy, directrice du Réseau wallon de lutte contre la pauvreté, autour de ces représentations des pauvres et de l’écologie. Pour voir ce qu’il y aurait à changer, dans notre manière d’aborder la question et dans nos pratiques, pour aider à la revendication des droits et la mise en place d’une écologie plus populaire, plutôt que de participer à la culpabilisation des pauvres.

Lire la suite »

Analyse #31 – Sébastien Kennes – Faire de l’éducation populaire à l’écologie

Categories : 2018, Actualités, Analyses

Pour dépasser les oppositions entre social et environnemental, l’éducation populaire est une des clés essentielles de réflexions, mobilisations ou initiatives de «transition» qui prendraient en compte la question des inégalités. Car elle permet à des groupes de s’emparer de ces questions, de les repolitiser et de resituer les enjeux écologiques dans une dimension plus collective. Et rendre ce faisant plus populaire et inclusive une écologie souvent perçue comme contraignante. Entretien avec Sébastien Kennes, animateur à Rencontre des Continents (RdC), association particulièrement impliquée sur l’éducation populaire à l’écologie, abordée notamment par l’entrée de l’alimentation, en allant bien au-delà des seuls discours d’écoconsommation en vogue.

Lire la suite »

Analyse #30 – Jean-Baptiste Comby – « Le climat, un problème social rarement présenté comme tel »

Categories : 2018, Actualités, Analyses

Dans La Question climatique, le sociologue Jean-Baptiste Comby a étudié à partir d’analyse de médias, mais aussi d’une enquête de terrain, les manières dont la question climatique a été socialement construite et quels étaient ses cadrages dans le débat public. Notamment le cadrage « écocitoyen » qui a consisté à en faire une affaire de morale individuelle, où les gestes quotidiens de chaque individu constitueraient à la fois la cause du problème et la solution aux changements climatiques. Comment la question climatique a été dépolitisée ? Comment en refaire un problème social et à rediscuter dans la sphère collective ? Notamment en dressant une critique de l’écoresponsabilité individuelle et en prenant en compte les effets des rapports de classes dans la question climatique.

Lire la suite »

Analyse #29 – Marc Sinnaeve – L’ours polaire dans l’information : sens et insignifiance

Categories : 2018, Actualités, Analyses
marc sinnaeve

Plus l’humanité s’approche de l’échéance d’un basculement irréversible de l’écosystème Terre, plus les formes diverses de déni semblent gagner l’espace médiatique. Faut-il y voir l’effet d’une banalisation de la menace climatique dont on s’accommoderait en niant la vie elle-même (explication exogène) ? Ou celui de la pression de la lourde machinerie de l’information (explication endogène) ? Ou les deux ?

Lire la suite »

Analyse #28 – Chris den Hond – Retour sur l’expérience du confédéralisme démocratique au Rojava

Categories : 2018, Actualités, Analyses

Commune et démocratie directe au centre du système institutionnel, égalité totale homme-femme, économie solidaire, écologie radicale… Du chaos des guerres syriennes a émergé un projet politique et social inédit dans son ampleur et ses ambitions, celui de la Fédération démocratique de Syrie du Nord. Alternative en acte au capitalisme moderne et à l’État-nation, le «confédéralisme démocratique» tente de se mettre en place au coeur du Moyen-Orient, dans les zones contrôlées par les Forces Démocratiques de Syrie (FDS) dont les composantes kurdes constituent le fer-de-lance. Chris den Hond, vidéo-journaliste indépendant, rédacteur au sein du webzine OrientXXI et militant, nous en rappelle les grands axes et défis.

Lire la suite »

Analyse #27 – Jean Cornil – Petites réflexions sur la première personne du pluriel : le nous

Categories : 2018, Analyses
cornil

Quelques modestes réflexions et interrogations sur ce qui nous unit, nous relie, ce fameux nous, première personne du pluriel, dans lequel sans cesse nous nous incluons, consciemment ou pas, et dont nous excluons de fait les vous, les ils, les eux, les autres, tous ceux qui ne sont pas inclus dans notre cercle d’appartenances, aussi multiples soient-elles.

Lire la suite »

Analyse #26 – Jean Cornil – Eclairages civilisationnels

Categories : 2018, Analyses
cornil

Vaste sujet que celui de la civilisation, au singulier, mais aussi au pluriel. Choc ou dialogue des civilisations, occidentalisation du monde, déculturations, effondrements, affrontements entre cultures locales et civilisations impériales ou entre modes de représentations de la vie collective… Tous les angles, l’histoire, l’économie, les moeurs, l’esthétique, la philosophie ou la religion, dans leur enchevêtrement complexe, éclairent, chacun selon sa spécificité, un substantif qui focalise depuis des millénaires, guerres, querelles et débats. L’opposition entre civilisés et barbares, de la Grèce classique à la controverse de Valladolid, des horreurs coloniales aux guerres « saintes » modernes, se fait tenace dans les tentatives de légitimation ou d’imposition d’une vision du monde, entre menaces, intérêts bien compris et opérations militaires..

Lire la suite »