Analyse #32 – Jean Cornil – Le retour des somnambules

Categories : 2013, Analyses
jean cornil

Première victime de la guerre. La suite, l’abomination d’une guerre de tranchées, figée pour quatre années dans le sang, la mort, la mitraille, les gaz, les rats, le désespoir et les millions de victimes, est nichée dans un recoin de la conscience de chaque Européen. Puis le Traité de Versailles. L’humiliation de l’Allemagne. Le nationalisme revanchard qui conduira au nazisme, au fascisme, à la Shoah jusqu’à l’effondrement du « Reich de mille ans » à Berlin en mai 1945. Fin d’un des cycles les plus tragiques de l’Histoire moderne, voire de l’histoire humaine tout court. Nouvelle étape, certes plus constructive, l’alliance franco-allemande, scellée par De Gaulle et Adenauer, embryon de l’Union européenne, espace de paix entre les nations du vieux continent, depuis plus de soixante années.

 

Une analyse de Jean Cornil, essayiste

Télécharger l’analyse