Analyse #38 – Marc Sinnaeve – Ne pas dissoudre la matrice politique de l’Etat islamique

Categories : 2015, Analyses
sinnaeve
Le recours aux arguments de l’analyse sociologique des kamikazes ne saurait occulter les dimensions religieuses, culturalistes, identitaires, ou psychosociales, ni faire oublier que le passage à l’acte terroriste, aussi instrumentalisé soit-il, procède d’un engagement « ensauvagé » lié à une profonde fracture politique dans le monde arabe : celle, historiquement très longue, du colonialisme, d’abord, de l’hégémonie « néocoloniale » ou « impériale », ensuite. La perception de cette dernière passe par les multiples interventions des puissances occidentales dans « le tissu musulman du monde », selon l’expression du spécialiste de l’islamisme François Burgat1, mais aussi par la passivité bienveillante des mêmes pour l’État hébreu dans le conflit israélo-palestinien.

 

Une analyse de Marc Sinnaeve, administrateur de Présence et Action Culturelles et membre du comité de rédaction d’Agir par la Culture

Télécharger l’analyse