Publications

Analyses

Analyse #02 – Philippe Blanchet – Lutter contre la glottophobie

Categories : 2018, Analyses
phblanchet

Largement ignorées, car méconnues ou perçues comme normales, les discriminations par le langage sont pourtant massives, tristement ordinaires et avec des conséquences importantes sur la vie des gens qui en sont les cibles. Le sociolinguiste français Philippe Blanchet, enseignant-chercheur à l’Université de Rennes 2, qui étudie la façon dont, dans la société, on sépare, on discrimine, on stigmatise des parties de la population à partir de leurs usages linguistiques, a développé pour les désigner le concept de glottophobie. Un terme qui s’est largement diffusé dans les milieux militants français. Une glottophobie qui redouble et visibilise également d’autres discriminations sociales.

Lire la suite »

Analyse #01 – Alain Deneault – Un pouvoir TOTALement pervers

Categories : 2018, Analyses
175 medium

Alain Deneault, docteur en philosophie, développe une œuvre documentée et conséquente traitant de différents aspects du capitalisme contemporain, de son idéologie, de ses mots, de ses outils de coercition: paradis fiscaux, gouvernance, extrême centre, médiocratie… Dans Le totalitarisme pervers et De quoi Total est-il la somme?, il s’attache au cas d’école que représente le groupe pétrolier Total, en dresse la généalogie, le champ d’action, l’idéologie et les dégâts, pour montrer comment les multinationales font leur Loi, celle du marché. Et comment ces acteurs à la souveraineté particulière ont peu à peu pris une place prépondérante éminemment contestable mais peu contestée, sur base d’un pouvoir pervers, renforçant encore la porosité entre l’oligarchie et le pouvoir politique.

Lire la suite »

Analyse #23 – Jean-François Pontégnie – Le Décodex : au nom du fait, une bataille idéologique

Categories : 2017, Analyses
pontegnies

Après que le journal Le Monde a pris l’initiative des Décodeurs, dont l’activité consiste à « fact-checker » l’information, la mise en ligne d’outils de labellisation des sites Internet, sous le nom de Décodex, a constitué au mois de février 2017 un pas supplémentaire dans ce que le journal nomme « la bataille des faits ». La présente analyse, au départ des déclarations de ses instigateurs, entend se pencher sur ce qui fonde le Décodex et sur les valeurs qu’il entend défendre. Notre démarche, se refusant au procès d’intention, s’appuie sur les déclarations des Décodeurs ou du Monde lui-même, lesquelles ne manquent pas de révéler l’aspect nébuleux, mais parfaitement idéologique, de l’entreprise.

Lire la suite »

Analyse #31 – Marion Dalibert – La fabrique médiatique de l’altérité

Categories : 2017, Analyses
dalibert

Enseignante-chercheuse en sciences de l’information et de la communication de l’Université de Lille, Marion Dalibert interroge les rapports de genre, de race et de classe qui se manifestent dans les médias d’information généralistes et la manière dont ces rapports participent à la production du nationalisme. Ses études de la médiatisation du mouvement « Ni putes ni soumises » ou de celle du roman « En finir avec Eddy Bellegueule » cherchent à appréhender le rôle que jouent ces médias dans la construction et l’usage des catégories désignant les minorités, les racisés et des classes populaires. De véritables manufactures à produire de l’Autre.

Lire la suite »

Analyse #30 – Sarah de Liamchine/Pierre Eyben – Quand la résistance se fait créatrice (2/2)

Categories : 2017, Analyses
sarah eyben

A la suite de notre réflexion sur le modèle d’entreprise coopérative de Vio.Me comme réponse aux désinvestissements économiques suite à la crise de la dette grecque, nous vous proposons dans cette analyse, un autre exemple de résistance économique mis en place par les citoyen•nne•s grec•que•s face à la crise sans précédent vécue par le pays depuis plusieurs années. BiosCoop est un supermarché coopératif dont l’objectif est d’une part de permettre aux producteurs locaux d’écouler leurs produits et d’autre part, de permettre aux Grec•que•s de faire leurs achats à moindre coût. Ce supermarché permet donc de faire vivre l’économie locale et réelle tout en palliant en même temps l’augmentation exponentielle de certains biens de première nécessité comme les soins de santé ou le transport.

Lire la suite »

Analyse #29 – Marc Sinnaeve – Entre l’État et le marché, bien plus que cinquante nuances de gris

Categories : 2017, Analyses
marcs

On peut définir les rapports entre l’État moderne et le capitalisme, avec la philosophe Isabelle Stengers comme « une sorte de pacte asymétrique qui définit ce que, à chaque époque, l’État laisse faire au capitalisme et ce que le capitalisme fait faire à l’État ». L’époque du capitalisme néolibéral, inaugurée en 1979, en est un terrain d’application… même s’il nous faut la saisir au travers de sa propre périodisation en trois phases différentes. Qui ont néanmoins en commun de marquer une profonde et globale néolibéralisation du monde et de l’existence.

Lire la suite »

Analyse #28 – Jean Spinette – Le P.I.I.S, arme secrète de l’Etat social actif ?

Categories : 2017, Analyses
spinette

Depuis le 1er novembre 2016, le Projet Individualisé d’Intégration Sociale (P.I.I.S) doit être mis en œuvre dans les différents CPAS du pays. Ce projet, initié par le libéral Willy Borsus (ex-ministre fédéral de l’Intégration sociale et actuel Ministre-Président de la Wallonie) suscite bien des critiques de la part des acteurs sociaux. Pour mieux comprendre les enjeux et les dérives probables de cette réforme, nous avons interrogé Jean Spinette, Président du CPAS de Saint-Gilles. Son analyse rejoint celle de notre mouvement en ce qui concerne le très net glissement de procédures d’individualisation des droits vers un système de « responsabilisation-sanction » qui pèse de plus en plus lourd sur les épaules des plus démunis. Et qui place les CPAS devant de cruels dilemmes…

Lire la suite »

Analyse #24 – Jean-François Pontégnie – De l’usage contemporain du mot « novlangue » : le recours à l’imaginaire « naturaliste » au détriment de l’analyse idéologique

Categories : 2017, Analyses
pontegnies

Prenant acte de ce que le discours militant (voire même savant) recourt régulièrement au mot « novlangue » pour (dis)qualifier divers faits linguistiques, la présente analyse revient dans un premier temps sur l’invention littéraire d’Orwell pour tâcher d’en saisir les caractéristiques, à partir desquelles on peut, dans un second temps, mesurer l’(in)efficacité du recours à la « grande amplitude sémantique » du terme « novlangue ».

Lire la suite »

Analyse #22 – Jean-François Pontégnie – L’effacement du politique

Categories : 2017, Analyses
pontegnies

La chute des majorités PS-CDH dans les entités fédérées (à la Région wallonne seule, in fine) a suscité un nombre de commentaires et d’analyses pour le moins considérable. Il apparaît néanmoins que la question de la vision du monde portée par les politiques a fait les frais de cette inflation. La présente analyse tente de cerner ce que peut être, au-delà de la gesticulation politicienne, le projet politique porté par le CDH.

Lire la suite »

Analyse #21 – Marc Sinnaeve – Le médiatique entre rempart et « dégagisme »

Categories : 2017, Analyses
marc sinnaeve

La désintégration de nos sociétés, la défiance croissante envers ses institutions et les pratiques moralement ou juridiquement condamnables de mandataires publics ancrent de plus en plus la place du mercantilisme et de l’individualisme forcené. Mais faut-il pour autant se résigner à la perte de l’homme… qu’il soit politique ou journaliste ?

Lire la suite »