Universites Flyers
Réflexions critiques sur l’émergence des pratiques d’intelligence collective dans le monde de la culture et du social.

En tant qu’acteurs du monde de la culture et du social, nous assistons depuis quelques années à la multiplication de nouveaux outils (cercles de décision, réunions de gouvernance, élection sans candidat, prise en charge de rôles...) qui se revendiquent d’intelligence collective au sein des associations. Ceux-ci se retrouvent dans la gestion de nos organisations et dans nos pratiques de terrain. S’inscrivant dans un mouvement plus large qui s’inspire des nouvelles formes d’organisation du travail et de management développées dans le secteur privé puis public, ce changement de pratique, envisagé comme un nouveau paradigme, n’a guère fait l’objet d’une analyse critique.

MouvUpPrésence et Action Culturelles met en place, 2 fois par an, un dispositif de formation, « Mouv’up ». Cette formation d’une durée de 130 heures réparties sur 10 semaines vise à redonner du pouvoir d’agir à des hommes et des femmes en situation de précarité. Pour ce faire, le dispositif de formation vise à structurer et développer les compétences transversales des participants tout en les orientant, selon leurs besoins, vers des dispositifs d’accompagnement, des dispositifs de formation et des dispositifs culturels.

brochure« Trop onéreux, trop éloignés des gens, trop bureaucratiques, pas assez modernes... », autant de critiques régulièrement lancées à l’égard des services publics. Bien que ces remarques soient fondées, Présence et Action Culturelles, mouvement d'éducation permanente, est fondamentalement convaincu de la capacité incroyable qu’ont les services publics à réduire les inégalités et à permettre, à toutes et tous, de jouir des droits et devoirs garantis à toutes les citoyennes et citoyens. C’est pourquoi notre mouvement mène une campagne d’information et de sensibilisation, « Et vous, votre société, avec ou sans service public ? »

  • Analyse #01 - Alain Deneault - Un pouvoir TOTALement pervers

    175 mediumAlain Deneault, docteur en philosophie, développe une œuvre documentée et conséquente traitant de différents aspects du capitalisme contemporain, de son idéologie, de ses mots, de ses outils de coercition: paradis fiscaux, gouvernance, extrême centre, médiocratie… Dans Le totalitarisme pervers et De quoi Total est-il la somme?, il s’attache au cas d’école que représente le groupe pétrolier Total, en dresse la généalogie, le champ d’action, l’idéologie et les dégâts, pour montrer comment les multinationales font leur Loi, celle du marché. Et comment ces acteurs à la souveraineté particulière ont peu à peu pris une place prépondérante éminemment contestable mais peu contestée, sur base d’un pouvoir pervers, renforçant encore la porosité entre l’oligarchie et le pouvoir politique.

    Lire la suite

Avec le soutien de

150px Logo federation wallonie bruxelleslogo wallonie definitifLoterie Nationale 3 ans site e lottosponsor logo region bruxelles capitale 200x200logo drapeau fse

Inscrivez-vous à notre newsletter

rencontres-débats

midiâc

Découvrez notre chantier

logo boussole

Campagne actuelle

logo campagne 2018
 

Campagnes précédentes

campagne site
 

Nouvelle publication

CEP 51 couverture s
Le droit à l'habitat, une priorité sans appel
(Cahier de l'Education permante n°51)

Ecrivains Publics

149545 102067123198829 5841012 n

Rencontres PhilO

Réseaux Sociaux

Nous contacter

Présence et Action Culturelles
Rue Lambert Crickx 5
1070 BRUXELLES

02 545 79 11
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.